Du 17 novembre au 1er décembre 2017

Au four et au moulin...

 

Elles vont et viennent. De l'espace domestique à la production de biens. Tour à tour, nounous, éducatrices, cuisinières, agricultrices, éleveuses, commerçantes. Dures à la tâche. Dures en affaires. Douces avec l'enfant sans cultiver sa dépendance….

 

Elles récoltent, battent, transportent le grain ou le fourrage, l'enfant dans le dos. Cuisinent, l'enfant dans les parages. Au fourneau ou porteuses d'eau, elles affichent un port de reine. Ce sont elles qui vont au puits, traient les vaches, juments, chèvres ou chamelles. Elles qui transportent ce qui maintient en vie : l'eau et le lait.

 

On en voit, telles des vestales africaines, la robe transparente, raide soufflée par la chaleur d'un four à poterie en tumulus.

 

Géométries d'un entrelac de cornes de chèvres, d'une femme pilant le mil, pliée en deux sur son long bâton, telle une cigogne. Porteuses de calebasses ventrues alignées d’un trait.

 

Postures de femme ladakhie en méditante au fourneau, accroupie pour une pose sur le sol craquelé du Sahel (Niger), serrées les unes contre les autres par la pression d'une foule en fête au Rajasthan...

 

Portraits de famille ladakhie aux sourires tendres ou mongole, à l’aventure cavalant dans le Gobi à dos de chameau!

 

Femme aguicheuse jouant de son voile pour être vue.

 

Séductrices, travailleuses, mères...avec une forme de sérénité inconnue chez nous. Chacune à sa place, dans ses rôles multiples …

 

Renée DAVID AESCHLIMANN