Fernando Pessoa Lisbonne revisitée Presentation/ Lecture bilingue

 

Pessoa est lié à Lisbonne, comme Kafka l’est à Prague ou Joyce à Dublin.

Lisbonne imprègne toute l’œuvre de Pessoa. Le poète habite une ville qui le hante littéralement et littérairement. Il existe malheureusement un ouvrage écrit en anglais What the tourist should see, traduit sobrement en français par Lisbonne (Anatolia, 10 :18) qui est un succès d’édition mais qui n’a, de l’avis de tous les spécialistes et surtout des lecteurs appâtés par le titre mais vite déçus, aucun intérêt. Aucune ligne ne rappelle le génie de l’auteur portugais au point que l’on peut douter que ce texte, retrouvé dans ses archives et annoté de sa main, soit bien de lui.

Ce petit livre de poche, bilingue, est d’un tout autre intérêt, puisqu’il rassemble les fascinants fragments en proses du Livre de l’intranquillité, des lettres, des poèmes, qui montrent le rapport fort, intime, quasi consubstantiel de Pessoa avec sa ville.

Lisbonne est aujourd’hui la destination phare des Français, et cette ville ne cesse de fasciner de nombreux écrivains jusqu’au plus simple des touristes. Ce livre comble un manque et complète harmonieuse- ment le premier volume paru en 2016 : Fernando Pessoa – Anthologie essentielle, qui constitue l’ouvrage de référence d’introduction à l’en- semble de l’œuvre de l’immense auteur portugais que l’on ne cesse de redécouvrir.